C.D.D.R.B. (Collectif de Défenses des Droits des Riverains en Bergeracois)

compteur html

HISTORIQUE

cyrano

En novembre 2014 grâce à l’appui de la communauté marocaine, Daniel Garrigue qui présentait une liste divers droite est élu Maire avec une faible majorité(24%).

Une fois élu il se présente comme Gaulliste de gauche et soutient la liste socialiste aux régionales !

Au cours du deuxième trimestre 2015 sous l’impulsion de son premier adjoint Adib Benfeddoul il se rend avec une délégation, au frais de la collectivité, à Kenitra (ville marocaine de 431 000 habitants) pour jumeler cette ville avec Bergerac

Le 25 juin 2015 pour tenir certaines promesses ou engagements, à la veille des vacances, le conseil municipal vote le principe de vente d’un terrain situé en zone pavillonnaire au profit de l’Association Culturelle des Marocains de la Dordogne sous le prétexte de déplacer une salle de prière de 70 m² trop bruyante qui dérange les habitants du quartier de la Madeleine au cœur d’une zone résidentielle !

La démarche de la Mairie est claire : Installer une Mosquée sur un lieu à prix bradé suffisamment spacieux pour prévoir des agrandissements futurs. On choisit donc un terrain de 10 000 m² sans se soucier de l’avis des Bergeracois « On n’a prévenu personne car on sait que les gens n’auraient pas été d’accord » (propos de Daniel Garrigue) et sans s’interroger aujourd’hui sur l’ampleur du coût de financement d’un édifice de 1000 m² !

Au vue des mensonges du maire qui avait annoncé dans le journal « LE DEMOCRATE » du 24 septembre 2015, une surface de 300 à 400 m² et qu’il n’y aurait pas de construction autour, plus de 1300 pétitions ont fait valoir leur opposition. Saviez-vous qu’en tant que centre Culturel, tout ce qui ne concerne pas dans ce projet la salle de prière peut être pris en charge par la collectivité : les couloirs d’accès, les quatre salles de classe coranique… ?

Saviez-vous que les 4600 m² restant qui entoureront les 6000 m² dédiés à la Mosquée font déjà l’objet de projets de constructions diligentés par la Mairie et toujours aux frais du contribuable ?

Saviez-vous que construire un tel bâtiment alors que l’association annonce 147 fidèles démontre les velléités d’accueillir et d’attirer un grand nombre de musulmans à Bergerac ?

Il est vrai que Daniel Garrigue a organisé une nouvelle rencontre le 8 mars 2017 avec la ville Palestinienne de Halhul en vue de créer un nouveau jumelage avec notre ville de Bergerac.

Il est vrai qu’en ayant la volonté de construire la plus grande Mosquée du Périgord on va fortement augmenter la population de religion musulmane en Bergeracois.

Il est vrai que pour gagner les élections municipales de 2020, il faut commencer à préparer son électorat.

Le 13 mars 2017, le permis de construire qui est implanté sur un terrain appartenant toujours à la collectivité a fait l’objet d’une saisie du Tribunal Administratif de Bordeaux.

Le 1er septembre 2017 aux vues des conclusions de l'avocat de notre association le projet est retiré.

le 16 novembre 2017 le tribunal Administratif de Bordeaux condanne la Mairie de Bergerac à payer la somme de 1000 euros au titre de l'article L761-1 du code de justice administrative.
Le 8 février 2018 le Conseil Municipal votait la cession d’un terrain communal de 1277 m² pour l’agrandissement de la Mosquée.

Le 9 avril 2018 le Tribunal Administratif de Bordeaux était saisi. Un des motifs évoqué concerne le prix de vente bradé de ce terrain qui appartient à la collectivité.

Lors de la réunion publique du PLUI du 27 juin 2018, Monsieur Delmarès Président de la CAB a reconnu publiquement « certaines zone de Bergerac devront être réétudiées afin de les classer non constructible dont la zone du Tounet, et préserver un nombre d’hectare suffisants dédiés à l’absorption des eaux de pluie lors des fortes précipitations ».

Le 8 octobre 2018 la Mairie signait sue ce même site un nouveau permis de construire pour la Mosquée faisant fi des risques inhérents aux riverains et des dégâts matériels et corporels que peut représenter l’artificialisation de près de 5000 m² de terrain.(surface de la Mosquée et des parkings).

Lundi 29 octobre 2018 le panneau du permis de construire a été déposé sur le terrain et n’a pas fait l’objet à ce jour de constat d’huissier !







www.000webhost.com